Je m’échappe tous les jours d’Ivar Wu

// Les installations

Dans un espace délimité, les spectateurs reçoivent sur leur téléphone,

via le système Bluetooth, les fragments épars d’une fiction composée

de textes, photos, séquences vidéo filmées... Une histoire à suivre et à

emporter dans son téléphone mobile.

« Je m’échappe tous les jours », régit le jeu récepteur/spectateur en liaison avec les téléphones portables des spectateurs grâce au dispositif « Bluetooth Hotspots ».

Les visiteurs sont invités à enclencher cette fonction sur leur téléphone. Une fois l’opération effectuée, ils reçoivent automatiquement des messages leur demandant s’ils désirent recevoir des informations. Ils reçoivent alors des messages émanant de trois personnages. Les pensées de ces personnages se présentent sous la forme de vidéos-messages. Ces personnages se découvrent intuitivement au fil des messages reçus. Ils existent « en temps réel » et suivent la dynamique des autres appels téléphoniques. Chaque message reçu signifie l’arrivée d’un être qui vient frapper à la porte de la conscience du spectateur.

Par l’intermédiaire de ces messages, les spectateurs se trouvent au centre de l’oeuvre. Chaque spectateur entre en contact avec chaque personnage, mais avec cette différence : durant un laps de temps, grâce à l’interaction rendue possible au moyen d’un diffusion cinématographique, il peut lire les secrets de son univers intime.

En savoir plus sur Ivar Wu

sous réserve de compatibilité technique