Serge Tisseron

// Invités

Né le 8 mars 1948 à Valence (Drôme), Serge Tisseron suit d’abord un parcours littéraire. Puis, passionné par les surréalistes et leur fascination pour les dérèglements psychiques, il s’oriente vers la psychiatrie et la psychanalyse. En 1975, il présente sa thèse de médecine sous la forme d’une bande dessinée consacrée à l’histoire de la psychiatrie (Histoire de la psychiatrie en bandes dessinées, Éd. Savelli, 1978). Il fait ensuite des études de psychologie médicale, puis de psychologie et obtient en 1984 un Doctorat en psychologie à l’université de Paris X où il enseigne actuellement.

Serge Tisseron a publié une trentaine d’ouvrages personnels et participé à une cinquantaine d’ouvrages collectifs.
Il a notamment découvert le secret de la famille Hergé à partir de la seule étude des albums de Tintin, plusieurs années avant que la biographie de cet auteur ne soit connue et ce secret confirmé (Tintin chez le psychanalyste, 1985).
Il a publié, depuis, Tintin et les secrets de famille (Séguier, 1990, Réed. Aubier, 1992), le premier ouvrage entièrement consacré à la honte (La Honte, psychanalyse d’un lien social, Dunod, 1994), puis Secrets de famille, Mode d’emploi (Ramsay, 1996, Réédit. Marabout).
En 1990,il organise avec le Centre Pompidou, la restauration et l’exposition des photographies marocaines du psychiatre Gaétan Gatian de Clérambault, puis une exposition sur « Le flou en photographie » aux Rencontres internationales de Arles en 1999.

Dans ses publications, il interroge successivement : les secrets de famille, les relations que nous établissons avec les images et nos rapports aux nouvelles technologies.

Ses recherches l’ont porté à analyser les relations que nous établissons avec les images et les médias : la bande dessinée, la photographie le cinéma, la télévision et les écrans d’ordinateur. Il a étudié les changements provoqués par les nouvelles technologies dans notre relations à nous même, aux autres et au réel.

Serge Tisseron a intégré dans son champ d’étude l’univers de l’Internet et les relations jeunes-médias-images. Il analyse les changements qui affectent les jeunes au contact des technologies de l’information et de la communication.
Entre 1997 à 2000, il a dirigé une étude sur les effets individuels et collectifs des images violentes chez les enfants âgés de 11 à 13 ans, à la demande du Ministère de la Culture et du Ministère de la famille, avec la participation du Ministère de l’éducation nationale (Enfants sous influence, les écrans rendent-ils les jeunes violents ? Armand Colin, 2000).
Il est régulièrement consulté par les ministères sur ces questions.

Serge Tisseron est également scénariste et dessinateur de B.D., il a publié cinq ouvrages à ce jour. Il est aussi l’auteur d’ouvrages illustrés pour enfants.

En savoir plus sur la conférence de Serge Tisseron - édition 2009.



Films de la séance

(Sélection visible sur internet)